Subscribe for Updates

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon

November 2, 2019

Tissued ribbon. Something flayed         

in the dust, the blinding burn of sun,         

scorched bougainvillea petals,        

hot red flares of hibiscus, scuttles        

of lizards. Frayed rope flung        

at my feet. Some unseen muscle         

has sloughed itself free        

even its eyes – yes – holding it        

delicately (friable as flaking stone)        

the small narrow head holds        

two sockets, clear plastic capsules 

snapped open – how can this be, 

peeling your eyes away? 

Imagine th...

October 28, 2019

De la destruction de Sodome et Gomorrhe[1] à la révélation du nom divin à Moïse par le biais d’un buisson ardent[2], l’Ancien Testament reflète largement la traditionnelle ambivalence symbolique du feu[3], élément destructeur, source de purification et objet révélant une forme de transcendance. Cependant, lorsqu’il s’agit de décrire les apparitions divines, le corpus présente une plus grande cohérence axiologique dans ses représentations du feu. L’ensemble des théophanies[4] vétéro-testamentaires sont en effet associées à cet élément. Dans ces fêtes de Dieu[5], c’est d’abord par le biais du feu, et non de la parole,[6] que Dieu manifeste sa présence à son peuple et témoigne de sa volonté de...

October 17, 2019

In Tallahassee, in the heat, I tried,            

Weekly, to purge our wooden, man-height fence           

Of a pernicious vine, arm-thick. I pried--           

Though without proper tools or proper sense--          

For what seemed like hours, to no avail.           

My bolt cutters could not break through the stalk.            

Despite their dents, each day the vine inhaled            

More fence, and dug itself in, hard as rock.

Eventually I succumbed to despair 

And let the vine grow when and where it pleased.

...

September 23, 2019

Au premier siècle de notre ère, est composé le traité Du sublime, œuvre grecque traditionnellement attribuée au Pseudo-Longin, qui nous offre la première théorisation de la notion de sublime. Celle-ci connaîtra dans la modernité une grande fortune, depuis sa redécouverte par Boileau, qui confère au traité une importance comparable à la Poétique d’Aristote (IVème siècle avant JC), jusqu’aux débats contemporains sur le postmoderne, en passant par les réflexions esthétiques des Lumières. Le Pseudo-Longin, au travers de citations commentées d’œuvres littéraires, rend sensible ce qu’est le sublime, l’hypsos, cette qualité éminente et souveraine du discours qui seule peut offrir aux poètes et pros...

August 14, 2019

Bergeron, Karine. Le caribou : populations en déclin, 2018. mixte media (acrylique, collage, aérographe, aérosol), 48x30 in.

Lorsqu’on évoque le phénomène de la sixième extinction des espèces ou de l’érosion de la biodiversité sur la terre, on pense spontanément aux espèces dont il ne reste que quelques centaines ou milliers d’individus comme le panda géant. Cependant, les chercheurs qui étudient cette question se penchent aussi et surtout sur le déclin des populations. Leurs études ont révélé que 32%[1] des espèces analysées accusent des reculs majeurs quant au nombre d’individus, mais aussi quant à la superficie utilisée comme habitat naturel. Malheureusement, il faut constater que la dispa...

August 7, 2019

While Mediterranean landscapes have long been interpreted in European art through different artistic styles, Nordic landscapes were mainly represented by the Romantic movement. Since then, the aesthetic qualities of Nordic landscape representations have emphasized the way that contemporary examples are connected to classical landscapes: the classification of a beautiful aesthetic and the concept of the sublime will be connected to the irregular and impressive Nordic landscapes, and the aesthetic qualities will question the spectator himself. This is because, from an anthropological angle, landscape representation becomes a means of self-interpretation, and this characteristic is expressed by...

July 27, 2019

Millennia it slept.           

Still, dark, cold.           

Under a taut white skin,           

Smooth and thin in places -           

Thick, tough, ridged in others.          

Aeons of silence.           

No breath of wind could reach it.           

No shaft of sun.           

It waited.            

Aglow in ghostly half-light half of each year,                  

Then suspended in months of polar night.     

Waiting. 

Whi...

July 18, 2019

Qu’est-ce que « le nord véritable » ? Stricto sensu, ce n’est pas un lieu mais un point cardinal, une direction dans l’espace. Les scientifiques posent cependant qu’il existe deux Nord, l’un magnétique et errant, l’autre géographique. Ce Nord géographique est encore distingué entre le nord à la lettre n minuscule et majuscule, respectivement pour l’orientation et pour le toponyme. Il existe alors autant de nord qu’il existe de lieux parce qu’il dépend toujours d’où l’on se place. Cette multiplicité des Nord peut nous faire « perdre le Nord ». Pour le retrouver, nous emprunterons le sentier guidé par l’étoile polaire des représentations géographiques et des lieux-images[1] depuis so...

July 12, 2019

She steps out onto the ice in her tall winter stockings and sleek dark boots. For most of the year she goes unnoticed, almost prudish in how little attention she conjures in her earthy red coat and muddy leggings. But now, against the backdrop of this snow-white wonderland, she is radiant and impossible to ignore. The moon is transfixed by her beauty and shines its torchlight to illuminate the heart-shaped marking on her chest. Along her back, the tips of her thick auburn fur and fluffy silver peak on her tail sparkle with crystalized snowflake appliqué. It's not the best time for her to be so visible; she is desperately hungry and will quickly deplete her energy reservoirs if she cannot soo...

July 10, 2019

Si l’historiographie gréco-latine ne fait pas toujours grand cas du nord géographique et de ses représentations au sein des mentalités romaines, certains auteurs y consacrent en partie leurs travaux. Les Romains ignoraient tout de l’existence des espaces nordiques nord-américain et sibérien, et à peine connaissaient-ils la Scandinavie ; c’est la Germanie qui incarnait à cette époque l’idée du Nord véritable. Celle-ci correspondait alors à l’actuelle Allemagne, aux Pays-Bas, au sud de la Scandinavie ainsi qu’à une partie non négligeable de l’Europe centrale (Poidevin et Schirmann 17). Tacite, historien romain et latin, est l’une des sources majeures concernant la Germanie. Son traité consacré...

Please reload