January 31, 2020

Le feu solsticiel déborde du ciel en une gavotte macabre,          

TAN, TAN ; TAN, TANTAD,          

Vibre au rythme de l'univers, claque, crépite.          

Accord profond, harmonie entre ce qui est et ce qui advient,          

Communion des vivants et des morts.          

La langue de flammes lèche les visages et consume, ceux qu'on exhume.          

Ce phare qui scintille dans la nuit et indique l'île du passage,          

Fin de l'Abred, où les cierges vacillent, TAN, TAN,          

Et, veille...

September 27, 2017

ERRANCES SYLVESTRES

-I-

Du vert que les arbres font,      
Déverse la lumière,            
Des épines sur les troncs,          
Pailletées d'ombre éphémère.       

De grandes ailes bleutées,         
Reflet du ciel invisible,          
Qui rebattent sans cadence         
Les sentiers indicibles              

D'une âme qui vagabonde         
Se tourmente sans détour,        
Où ce qui tombe féconde          
L'enchantement alentour.          

Des halliers protecteurs
...

Please reload

Subscribe for Updates

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon