Subscribe for Updates

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon

EDITORIAL COMMITTEE

Julien Defraeye is a Ph.D. candidate in French Studies at the University of Waterloo in Ontario and studies ecopoetics in contemporary Québecois literature. 

https://uwaterloo.academia.edu/JulienDefraeye

Julien Defraeye est candidat au doctorat à l’Université de Waterloo, en Ontario, au Canada. Ses recherches se focalisent sur le courant écopoétique dans la littérature canadienne de langue française.

Eric d'Avernas is a recent Master of Arts in French Studies graduate at the University of Waterloo. His Master's thesis explores how Samuel de Champlain described nature in his writings during the foundation of French Canada. 

https://uwspace.uwaterloo.ca/handle/10012/10270

Éric d'Avernas est étudiant à la maîtrise à l'Université de Waterloo. Ses recherches portent sur les récits de voyage surtout au Canada, les études de l'environnement et l'approche de l'écocritique, et sa thèse de maîtrise explore comment Samuel de Champlain décrit la nature pendant la fondation de la Nouvelle-France.

Nathan Pirie is a recent graduate of the University of Waterloo having successfully defended his thesis in April of 2016. His research on modern Quebecois music used intermediality and ecofeminism to study music and music videos. 

https://uwspace.uwaterloo.ca/handle/10012/10384

Nathan Pirie a récemment soutenu sa thèse de maîtrise à l'Université de Waterloo. Sa thèse s'intitule « 'La terre qui nous a vus grandir'. Le sujet et le monde chez Mara Tremblay, Ariane Moffatt et Salomé Leclerc ». Ses recherches portent sur la musique québécoise à travers l'optique de l'intermédialité et l'écoféminisme.

CONTRIBUTORS

Vivek Ramakrishnan has completed his PhD in French Studies at the University of Waterloo.  His thesis is entitled « Lire la tragédie protestante française à la Renaissance : trois approches des œuvres » : https://uwspace.uwaterloo.ca/handle/10012/11169.

Vivek Ramakrishnan a obtenu son doctorat en études françaises de l’Université de Waterloo. Sa thèse analyse les personnages, l’espace et le discours des toutes premières tragédies protestantes françaises à la Renaissance. "

Tina Chan is a trilingual artist, photographer, and writer from Toronto. Recipient of a scholarship from the SSHRC, she explores mental disorders in francophone comics and is an M.A. candidate at the University of Waterloo.

Tina Chan est une artiste, photographe et écrivaine trilingue de Toronto. Récipiendaire d'une bourse du CRSH, elle est candidate à la maîtrise à l'Université de Waterloo et fait des recherches sur le portrait des troubles mentaux dans des albums illustrés francophones.

Sarah Reilly is an M.A. candidate at the University of Waterloo. She is writing a thesis entitled "La représentation de la famille éclatée à travers la littérature québécoise pour les adolescents". In September, she will be teaching in a French immersion school in Whitby, Ontario.

Sarah Reilly est une étudiante dans le programme de maitrise en études françaises à l’Université de Waterloo. Elle écrit une thèse intitulée « La représentation de la famille éclatée à travers la littérature québécoise pour les adolescents ». En septembre, elle commencera son travail d’enseignante d’immersion française à une école publique à Whitby, en Ontario.

Gabrielle Girard-Lacasse holds a B.A. in literature studies and spent her third year at the Université Jean-Moulin Lyon 3, in France. She is now completing her Master's thesis at the Université du Québec à Montréal and involved in the reasearch group La traversée, l'atelier québécois de géopoétique. Her research focuses on representations of the Nord-du-Québec area, phenomenology and alterity in Jean Désy's works. 

Gabrielle Girard-Lacasse détient un baccalauréat en études littéraires de l’Université Laval. Dans le cadre du profil d’études internationales, elle a terminé sa troisième année à l’Université Jean-Moulin Lyon 3. Cette expérience outre-mer l’a conduite à poursuivre son parcours universitaire au deuxième cycle à l ‘Université du Québec à Montréal et à s’impliquer au sein de La Traversée, l’atelier québécois de géopoétique. Ses recherches actuelles se penchent sur les représentations du Nord-du-Québec, la phénoménologie et la rencontre avec l’Autre dans les textes de Jean Désy.

Artiste visuelle, Andrée-Anne Dupuis Bourret aborde la création à partir d’une réflexion sur la perception et l’occupation de l’espace. Ses projets s'incarnent sous diverses formes : installations in situ, sculptures, images fixes et animées, livres d'artiste. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions individuelles et collectives (Canada, États-Unis, France, Italie, Israël, Australie). Récipiendaire de la médaille d'or du Gouverneur Général du Canada pour son projet de maîtrise en 2011, elle poursuit actuellement un doctorat à l’Université du Québec à Montréal où elle y enseigne également les arts d'impression.

Originaire de Longueuil (Québec), François Paré est professeur titulaire au département d’études françaises de l’Université de Waterloo. Il se spécialise dans l’étude des littératures francophones et de la minorisation. Ce qu’il aime le plus, autant que la littérature, c’est de passer ses dimanches en randonnée partout dans la région des Grands Lacs.

Géraldine Trubert, artiste et scénographe, vit et travaille à Lyon. Diplômée de l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2006 (H.E.A.R.), elle alterne depuis des projets d’exposition et d’intervention, ainsi que des expériences collectives pour la scène et l’édition. Les espaces dans lesquels elle vit et travaille sont au cœur de ses préoccupations plastiques. Elle voyage et s’interroge sur les lieux, à la façon dont ils sont (in-)occupés. Ces paysages suscitent des propositions, les inspirent, et peuvent aussi être le support d’une pratique in situ : Orcades, Shetlands, Hébrides Extérieures (Écosse), Irlande, Islande, Terre-Neuve (Canada), Suède.

Consulter son site : http://geraldinetrubert.blogspot.fr/

Vincent Lambert est né en 1980. Il collabore régulièrement aux cahiers Contre-jour et a publié des poèmes, dont La fin des temps par un témoin oculaire, à l’Hexagone. Sa thèse de doctorat, soutenue à l’Université Laval, paraît sous peu aux éditions Nota bene sous le titre L’Âge de l’irréalité. Solitude et empaysagement au Canada français. Il vit à Saint-Philémon, comté de Bellechasse.

Poète et critique d’art, Laetitia Bischoff est diplômée de la Haute École des Arts du Rhin (Strasbourg, France). Elle écrit mensuellement dans la revue TK21 où elle s’intéresse plus particulièrement au champ réceptacle de l’œuvre. Elle a choisi un ancrage rural qui lui offre une distance désembuée sur l’art et coopère tout au long de l’année avec des artistes.

www.laetitia-bischoff.fr

Martine Noël est doctorante à l’Université d’Ottawa. Elle rédige une thèse écocritique, étude comparée de l’œuvre de Joseph Boyden et de Jean-Marc Dalpé. Ses recherches portent sur l’imaginaire spatial, le symbolisme littéraire de la nature et du wilderness, ainsi que sur les représentations de l’animalité et de la nordicité. Elle porte une attention particulière au lien entre espace et identité dans l’espace sauvage du Nord ontarien.

Après un cursus à l'École des Beaux Arts de Lyon, Emilie Etienne Chamonard obtient un doctorat en esthétique. Ses axes de recherches sont la peinture baroque, la Renaissance, le XIXème siècle français, le corps, les figures du désir, les mythes et la psychanalyse. Elle est professeur d'arts plastiques, et sa pratique se partage entre peinture et illustration.

https://www.facebook.com/Emilie-Etienne-Chamonard-PeinturesDessins-413641425677313/

Cara Murray's poetry is included in the collection "Systemic Crises of Global Climate Change: Intersections of race, class and gender" (Routledge, 2016), the anthology "Only Light Can Do That" (PEN Center USA, 2016), and the journals Platte Valley Review and Santa Ana River Review.  Her experimental work has appeared in Obra/Artifact, Otoliths, and shufPoetry.

Née à Bordeaux en 1994, Cécile Desveaud a obtenue un Bac littéraire, spécialité histoire de l’art, option arts plastiques en 2012, pour poursuivre une formation en Arts Plastiques à l’Université Bordeaux-Montaigne. Après l’acquisition de sa licence en 2015, elle est à présent en dernière année de Master Recherche en Arts Plastiques et rédige un mémoire sur le thème de L’eau et ses métamorphoses à travers les différentes formes d’art contemporain.

Ilyana Kuhling is an Irish-Canadian poet based in Limerick, Ireland, and a lover of all things spoken word. She's a member of the Art-Bar poetry group in Toronto, and a previous winner of the Dublin-based "Slam-Sunday" poetry competition. Her work has appeared in Irish poetry publications including Silver Apples and Stanzas, and she firmly believes that a good cup of tea can solve almost anything.

Erika Natalia Molina Garcia est étudiante chilienne en 3ème année de thèse, en cotutelle entre l’Université Toulouse II Jean Jaurès et l’Université Charles de Prague. Elle est actuellement enseignante du cours Arts et philosophie à Université Toulouse II Jean Jaurès. Artiste plastique, danseuse et performeuse sans formation professionnelle dans ces domaines, elle est en processus de rédaction de sa Thèse « Phénoménologie du Toucher. Lectures éthiques des paradigmes discontinus », portant sur la phénoménologie de la sensibilité, dans une perspective philoperformatique.

Née à Marseille en 1981, Laetitia Levantis est Docteur en Histoire moderne et Chercheur associée à l’UMR TELEMME de la M.M.S.H. d’Aix-en-Provence (AMU-CNRS). Passionnée par l’histoire de Venise, elle est l’auteur d’un ouvrage issu de sa thèse de Doctorat intitulé : Venise, un spectacle d’eau et de pierres. Architecture et paysage dans les récits de voyageurs français (1756-1850), Grenoble, ELLUG, Coll. « Italie Plurielle », 2016.
Elle poursuit ses recherches sur l’image de la cité lagunaire dans les récits de voyageurs européens des XVIIIe et XIXe siècles qu’elle analyse dans l’optique de l’histoire du goût et des sensibilités au paysage, mais s’intéresse également à l’histoire environnementale de Venise, notamment à travers le phénomène du thermalisme pratiqué dans le centre historique de la ville dès 1830.

Annick Perrot-Bishop est née au Vietnam où elle a passé une partie de son enfance. Elle a vécu ensuite en France, avant de s’installer au Canada en 1982. Elle a publié sept livres: un roman et cinq recueils - dont quatre de poésie – ainsi qu’un volume bilingue de poèmes. Environ quatre-vingt nouvelles et séries de poèmes sont parus dans des revues ou anthologies, aussi bien au Canada qu'en Europe. Une partie importante de son oeuvre a été traduite en anglais.

Marc Fernand Aguie est doctorant en littérature française et membre du Centre de recherches sur les littératures et la sociopoétique (CELIS) de Clermont-Ferrand. Sa thèse de doctorat porte sur la littérature et la sensation chez l'écrivain français Alain Robbe-Grillet. 

Jasmina Jovanovic (1983, Serbie) est doctorante en philosophie à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès. D’abord diplômée de philosophie de l’Université de Belgrade (2008), elle est titulaire d’un master en Sciences humaines et sociales « Culture et santé » obtenu à l’Université de Lyon 3 (2011) et d’un master Erasmus Mundus Euro Philosophie « Philosophies allemande et française dans l’espace européen », obtenu à l’Université Toulouse 2 en coopération avec l’Université de Louvain et l’Université Charles de Prague (2013). Ses textes et poèmes sont publiés en Serbie, France, Allemagne et Colombie.

Des publications les plus récentes, on souligne « Six poèmes de Jasmina Jovanovic présentés par Jean-Luc Nancy » dans la Revue PO&SIE N° 156 (Edition Belin, Paris, novembre 2016), l’article « L’expression corporelle chez Maldiney et son reflet sur le théâtre » dans les Actes de colloque à Cerisy-la-Salle « A l’épreuve d’exister avec Henri Maldiney » (Hermann Editions, Paris, avril 2016) et « Poemario » dans la Revue CORPO-GRAFÍAS N°2 (Facultad de Artes ASAB, Bogota, janvier 2016 : http://revistas.udistrital.edu.co/ojs/index.php/CORPO/article/view/11155/11962). 

Nathaniel Harrington is a Ph.D. student in comparative literature at the University of Toronto. his interests include contemporary Scottish Gaelic literature, science‑fiction and fantasy, and gazing longingly at the ocean. he is originally from Boston, Massachusetts.

 

tha Nathaniel Harrington na oileanach Ph.D. ann an litreachas coimeasach aig Oilthigh Thoronto. tha ùidh aige ann an nua‑litreachas na Gàidhlig, ann am ficsean saidheansail agus fantasachd, agus ann a bhith a’ coimhead gu miannmhor air a’ chuan. tha e à Boston, Massachusetts bho thùs.

 

Nathaniel Harrington est un doctorant en littérature comparée à l’Université de Toronto. il s’intéresse à la littérature gaélique écossaise contemporaine, à la science-fiction et fantasy et à contempler l’océan avec envie. il est originaire de Boston, Massachusetts.

Originaire de Tunisie, Ichrak Ben Hammouda est agrégée de lettres modernes, est une ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Tunis, et enseigne actuellement au sein de l’Institut Supérieur des Etudes Appliquées en Humanités de Mahdia ainsi qu’à l’Ecole Normale Supérieure de Tunis. Son master en cours de réalisation porte sur les paradoxes polyphoniques dans Euphonia ou la Ville musicale d’Hector Berlioz.

Doctorant en Infocom à l'Université Paris Nanterre, Aymen Gharbi prépare une thèse depuis 2015 sur la série télé Les Soprano, après avoir obtenu un master en lettres. Il a prononcé une communication intitulée "L'épique et l'hippique entre Les Soprano et le Nouvel Hollywood" dans les journées d'études Hybridation, recyclage et croisements sémiotiques organisées les 27 et 28 avril 2017 à l'université de Reims Champagne-Ardenne, et à paraître en 2018 aux Presse universitaires de Reims.
Il a également publié deux articles sur Les Soprano : le premier dans la revue Appareil et le deuxième dans la Web-revue des industries culturelles et numériques.

Ibtissam Amamou est doctorante en littérature générale et comparée : imaginaires, textes et cultures à la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université Mohammed Ier d'Oujda et étudiante Erasmus à la Faculté Filosofia y Letras de l’Université de Grenade. Elle travaille sur La construction du Moi dans le roman d’Amélie Nothomb dans le cadre de son projet de thèse. Son mémoire de Master concernant La folie chez Stefan Zweig : Cas d’Amok ou le fou de Malaisie est en cours de publication.  

Stephen J. Murray, Esq., practices law as Of Counsel to Mahoney & Keane, LLP, in New York City. He earned his J.D. degree at Harvard Law, and served during the Vietnam conflict as a Lieutenant in the U.S. Navy JAG Corps. A septuagenarian, he has written thousands of poems on colored note cards stacked in his basement. He runs the "MDP," a mostly daily poem e-list for friends.  

De nationalité camerounaise, Dany Stéphane Minko est titulaire d’un Master en Littérature et Civilisations Africaines. Actuellement en thèse de Doctorat Ph.D à l’Université de Yaoundé I, Dany est auteur d’un article scientifique, publié dans la revue Inter-lignes n°16 de l’Institut Catholique de Toulouse.  

Bernard Bienvenu Nankeu est enseignant de littérature (française, francophone et comparée) au Département de Français de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Maroua, au Cameroun. . À la lumière des théories postcoloniales, des outils du comparatisme tel que l’intermédialité, de l’érotisme et de la sociocritique, ses publications développent des réflexions sur l’amour, la sexualité, l’identité, la culture et les mentalités dans les romans français et francophones.

Élise Lepage est professeure agrégée au département d’études françaises de l’Université de Waterloo (Ontario, Canada). Ses recherches portent notamment sur l’espace et les paysages en littérature québécoise.

Élise Lepage is an associate professor in the department of French Studies at the University of Waterloo (Ontario, Canada). Her research focuses on places and landscapes in Québec literature.

https://uwaterloo.ca/french-studies/people-profiles/elise-lepage

Alexandre Melay est hercheur en arts plastiques, esthétique et théorie des arts contemporains (EA 3068 – CIEREC - Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Expression Contemporaine) ; Docteur, auteur d’une thèse sur les concepts de temporalité et spatialité (Université de Lyon, France). Mes recherches s’entendent en termes de territoires physiques et conceptuels marqués par des interrogations sur la temporalité et la spatialité, les représentations de l’espace, les conceptions temporelles, le visible et l’invisible, la réalité et la fiction.

Ivan Minson est professeur de Lettres en Lycée et juriste, né en Bretagne en 1978, pour grandir à Paris et enfin retourner au couchant. Littérature et droit suscitent mon intérêt, notamment dans leurs relations, mais aussi dans leurs spécificités. La nature m'inspire. La question linguistique et la préservation des cultures autochtones me touchent particulièrement.

Rebecca Morrison has published seven books of poetry including, "Under the Rain" (nature poems about California), "200 San Juan Ridge Haiku" (about her time living off-the-grid in the Sierras), "92 Berrichon Haiku" (about the French countryside), and "The Cook Inlet Poems" (about growing up in Alaska).  She currently lives in the Vienne region of France where she hosts poetry soirées and transforming an ancient French house into an art gallery.  Visit her at illuminationsgalerie.wordpress.com and eskimopie.net.

Rita Leduc is a visual artist living and working in Brooklyn, NY. Using a multitude of mediums, Leduc conflates physical, perceptual, and psychological boundaries as a means to resensitize place in a society deprived of environmental empathy. Her work was most recently shown at Ortega y Gasset Projects (NY), Shift Space (KS), Trestle Contemporary (NY), This Friday or Next Friday (NY), and Public Address (NY). She has attended residencies such as PLAYA, Tofte Lake Center, and Vermont Studio Center and has received support from NYFA, the Jerome Foundation, the Wells College Scholar-in-Residence Program, the Peter Stroud Scholarship, and the Rachofsky Scholarship. Leduc received her MFA from Mason Gross School of the Arts at Rutgers University, Post-Baccalaureate Certificate from the School of the Art Institute of Chicago, and BA from the University of Pennsylvania. She currently teaches at Mason Gross School of the Arts at Rutgers University and Ramapo College of New Jersey. She is creator and co-founder of GROUNDWORK, an interdisciplinary creative retreat.

Beau William Beakhouse is a writer now living in Cardiff, having studied English Literature at Cardiff University. There he co-edited the arts publication Tŷ Celf, and after leaving set up the arts journal Lumin. His poetry explores the unusual layers of consciousness, and the ways that philosophy, spirituality and art come together in the act of direct experience. 

Manuela Mohr est doctorante en deuxième année de thèse. Elle a commencé son parcours universitaire en Allemagne en 2010, à l'université de Stuttgart au Bade-Wurtemberg, où elle était inscrite en Études de Langues et Lettres romanes. Assortie d'une double licence, elle a effectué son premier séjour d'étude et de recherche à l’École Normale Supérieure de Lyon en 2012/2013, suivi d'un second séjour en 2014/2015. Son mémoire de Master, soutenu en 2016, portait sur la littérature fantastique en France et en Italie. A l'Université Paul Valéry Montpellier III, elle travaille sous la direction de Corinne Saminadayar-Perrin et, en vertu de la cotutelle, est codirigée par Beatrice Nickel. Sa thèse s'intéressera au Fantastique à la frontière des cultures. Formes populaires et élaboration des « sciences de la vie psychique » dans la littérature fantastique sous le Second Empire.